Une analyse des prélèvements bois a été réalisée
DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

Une expertise avec analyse des prélèvements bois à Toulouse

Il y a quelques semaines, Damien LEVEQUE a été mandaté par les propriétaires d’une maison bois près de Toulouse. Notre expert bois a choisi de faire réaliser une analyse des prélèvements bois par un laboratoire partenaire.

Le contexte qui a amené à l’analyse des prélèvements bois

En tant qu’expert bois, Damien LEVEQUE est mandaté par des entreprises comme par des particuliers pour de l’audit ou du conseil notamment sur des structures bois, charpentes, ossatures bois mises à mal et rendues suspectes. Leur solidité peut être remise en question, par exemple du fait de problèmes d’humidité, d’infestation par des insectes à larves xylophages ou des termites, ou encore de la présence de champignons lignivores comme la mérule.

Il y a quelques semaines, les propriétaires d’une maison bois construite il y a 15 ans près de Toulouse ont fait appel à notre expert bois pour avoir un éclairage sur une problématique d’humidité dans leur maison : il y a des traces de pourriture et de champignons au niveau de leur bardage bois. Un rendez-vous est pris pour une visite sur place ; les clients envoient les plans de la maison à Damien LEVEQUE pour qu’il les étudie en amont de sa venue.

Les plans font penser à notre expert bois que la mise en œuvre de la construction de la maison, semble avoir été faite correctement à l’époque, selon les règlementations du moment. Une fois sur place, cette hypothèse se confirme. Damien LEVEQUE et les propriétaires font ensemble le tour de la maison pour constater les zones où des problèmes sont apparus.

Damien LEVEQUE comprend que ce n’est pas réellement un problème de pose du bardage bois. Certes, une zone (calfeutrée malencontreusement pour pallier un courant d’air) manque de ventilation, mais ce n’est pas la source du problème. La pourriture se situe plutôt au niveau des encadrements de fenêtres, autour des montants sur lesquels sont fixés les gonds des volets.

Notre expert bois réalise une prise d’humidité, interroge les propriétaires sur les traitements appliqués sur le bois en entretien. Il s’avère que la peinture appliquée n’était apparemment pas adaptée pour du bois. De fait, aux endroits où la ventilation reste suffisante, il n’y a pas encore de problématique sur le bois, car la goutte d’eau n’est pas prisonnière et sèche tant bien que mal, mais ailleurs, où la goutte d’eau ne peut pas s’évacuer, le bois a pourri, donnant une pourriture fibreuse. Les clients souhaitent effectuer un prélèvement, pour être certains du type de champignon dont il s’agit.

L’intervention d’un laboratoire partenaire pour l’analyse des prélèvements bois

Parfois, Damien LEVEQUE travaille avec des entreprises partenaires pour compléter sa propre réflexion dans le cadre d’une expertise bois. Il est fréquent que la problématique rencontrée par un client nécessite de prendre un échantillon du bois devenu douteux, afin de faire réaliser une analyse des prélèvements bois en laboratoire.

L’analyse des prélèvements bois permet de mieux cerner les pathologies du bois, de confirmer les hypothèses émises par notre expert bois quant au type d’insecte ravageur ou de champignon. L’objectif est de valider définitivement l’action corrective à apporter : traitement, réparation, etc. Le laboratoire avec lequel travaille Damien LEVEQUE est un laboratoire indépendant certifié.

Lire aussi l’article : « NOTRE EXPERT BOIS DEVIENT EXPERT JURIDIQUE »

Les conclusions de l’analyse des prélèvements bois

L’analyse des prélèvements bois a permis d’identifier un champignon responsable des dégâts causés au bois de cette maison toulousaine. La fiche d’analyse des prélèvements bois se présente sous la forme suivante :

  • référence de l’échantillon
  • date de réception de l’échantillon
  • date à laquelle l’examen a été pratiqué
  • méthode utilisée pour l’analyse
  • identification du champignon

Le laboratoire partenaire a confirmé la présence d’un champignon de pourriture fibreuse : le Donkioporia expansa et a donné des pistes de réflexion quant à la procédure à suivre consécutivement à cette découverte. Dans la mesure où ce type d’attaque est rarement limité à une faible surface mais colonise massivement des zones humides, il semble nécessaire de pousser l’investigation jusqu’à vérifier que les structures n’en sont pas atteintes, sans quoi la solidité de l’ensemble pourrait en être dangereusement diminuée.

Une bonne nouvelle malgré tout : l’examen de l’échantillon ne révèle pas trace de termite ni de mérule, qui constituent de graves vecteurs de destruction du bois.

Lire aussi les articles : « LE TERMITE : UN PARASITE FLÉAU POUR LES CONSTRUCTIONS BOIS » et « ZOOM SUR LA MÉRULE, CE CHAMPIGNON QUI NUIT GRAVEMENT AU BOIS DANS NOS MAISONS »

Les préconisations de notre expert suite à l’analyse des prélèvements bois

Les clients sont rassurés : ce n’est pas un problème de mérule (ce qui représente un danger important pour la structure bois d’une maison ou d’un immeuble). Damien LEVEQUE préconise comme solution pour régler le problème de nettoyer le bardage bois par un aérogommage ou un sablage de la surface afin d’amener à nu le bardage et les contours de fenêtres en enlevant la peinture, et ainsi de pouvoir vérifier l’état de ces parties en profondeur. 

A priori, structurellement, il n’y a pas de danger, mais il est bon de s’en assurer ; et les encadrements de fenêtres devront probablement être changés. Une fois le bardage aéré de cette façon, le bois aura pu respirer à nouveau. Il s’agira alors d’appliquer un nouveau saturateur, une lasure ou une peinture microporeuse : en tout cas, un produit réellement adapté au bois. 

Vous avez besoin de l’intervention d’un expert bois qualifié et indépendant ? Prenez contact avec Damien Lévêque.

PARTAGER CETTE PUBLICATION

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin