Expertise de la structure bois d'une chapelle
DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

Expertise de la structure bois d’une chapelle en Gironde

Il y a quelques semaines, notre expert bois Damien Lévêque a réalisé l’expertise de la structure bois d’une chapelle, à la demande d’un organisme qui gère la rénovation de cet édifice. Retour sur la mission.

Une demande d’expertise pour la structure bois d’une chapelle

Damien Lévêque est intervenu en Gironde sur une mission atypique. En effet, il fallait vérifier l’état de la structure bois d’une chapelle, dans le cadre de la rénovation de celle-ci. Sa mission était la suivante :

  • réaliser la visite de la charpente de la chapelle in situ,
  • en vérifier l’état parasitaire,
  • rechercher d’éventuelles fragilités sur la structure sur les points accessibles visuellement ou physiquement.

Si notre expert bois a l’habitude de travailler en hauteur pour les besoins de ses expertises, analyser la structure bois d’une chapelle n’est pas quelque chose qu’il est amené à faire régulièrement. C’était donc une mission intéressante par son caractère inhabituel, et un peu périlleuse puisqu’elle se déroulait à 12 mètres de haut ! Il a en effet dû se servir d’un échafaudage roulant présent sur place, afin de s’approcher le plus près possible de la charpente, même s’il n’a pas pu l’atteindre partout.

L’examen de la structure bois d’une chapelle

Damien Lévêque a procédé à l’examen des parties visibles et accessibles de la charpente, en faisant une recherche visuelle d’indices (galeries-tunnels, filaments, syrrotes, fructifications, trous de sortie, débris d’insectes, vermoulure, etc.) sur l’ensemble des surfaces.

Sur cette structure composée de feuillus et de résineux, un sondage mécanique des bois visibles et accessibles a été effectué. Comme le dit Damien Lévêque, un tournevis permet souvent de réaliser une première analyse éclairante de la situation parasitaire d’une structure bois. Il a ainsi constaté la présence d’une attaque d’insectes à larves xylophages sur des bois au-dessus du cœur de la chapelle (pannes passantes et chevrons), mais aussi sur la partie principale de l’édifice : au niveau d’un entrait de ferme et sur des pannes passantes.

Recommandations pour le traitement de la structure bois d’une chapelle

La conclusion de notre expert bois dans son compte-rendu de visite, au vu de ses différentes constatations, est que la réalisation d’un traitement complet de la charpente semble pertinente, afin de débarrasser le bois des parasites et ainsi d’assainir la structure porteuse de la toiture. Il en va de la sécurité des usagers de la chapelle et des personnes susceptibles de la longer.

Selon Damien Lévêque, ce traitement devra comporter plusieurs étapes :

  • Un sondage mécanique de la totalité des bois,
  • Un buchage des zones infestées afin de retirer un maximum de vermoulure,
  • Un brossage et dépoussiérage des galeries apparentes et de l’ensemble de la surface des bois,
  • Le traitement des bois par injection et application de surface, avec un produit certifié de préférence, ou sous avis technique.

Le buchage des zones infestées consiste à se débarrasser des parties vermoulues du bois, afin d’en retrouver la partie saine. Il faut retirer toutes les parties altérées par les parasites, jusqu’à atteindre la zone dure du bois : celle qui est encore en bon état. Pour Damien Lévêque, il s’agira de porter une attention particulière sur le traitement par injection des zones d’ancrage et de tous les bois en contact avec la maçonnerie.

L’entreprise chargée de traiter le bois pourra aussi être missionnée pour signaler d’éventuelles pièces défectueuses ou affaiblies, afin qu’elles soient renforcées ou changées par un homme de l’art. Le mieux est de s’adresser à une entreprise de traitement labellisée CTBA+ ou équivalent. Dans tous les cas, une attestation de traitement devra être fournie au maître d’ouvrage (l’institution) ou au maître d’œuvre (ici l’architecte chargé du projet de rénovation) à la réception du chantier.

Ici, il ne s’agissait pas de termites, mais vous pouvez aussi être intéressé(e) par l’article : « LE TERMITE : UN PARASITE FLÉAU POUR LES CONSTRUCTIONS BOIS ».

Si, comme cette institution, vous avez besoin de l’intervention d’un expert bois qualifié et indépendant, prenez contact avec Damien Lévêque.

PARTAGER CETTE PUBLICATION

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin