L'expertise bois d'un immeuble haussmannien à Paris
DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

L’expertise bois d’un immeuble haussmannien à Paris

Damien Lévêque a été mandaté pour réaliser l’expertise bois d’un magnifique immeuble haussmannien, en plein IXème arrondissement de Paris.

Sommaire :

Contexte de l’expertise bois d’un immeuble haussmannien parisien

Notre expert bois Damien Lévêque a été mandaté par un promoteur parisien, pour réaliser l’expertise bois du point de vue structurel d’un très bel immeuble haussmannien, ainsi que son expertise en état parasitaire. L’immeuble est en cours de rénovation, pour le compte d’un mastodonte du web, qui installera bientôt des bureaux dans ce magnifique écrin, au cœur du IXème arrondissement de Paris.

Pour Damien Lévêque, c’est non seulement une mission passionnante, mais aussi la satisfaction de contribuer à la conservation du patrimoine architectural de la capitale. Il s’agit de contrôler l’état du bois au niveau de la charpente, de la couverture et des menuiseries les plus anciennes qui se trouvent sur les trois derniers niveaux. En effet, des infiltrations sont suspectées, mais aussi la présence d’insectes parasites du bois.

L’immeuble est magnifique ! Il s’établit sur 7 étages au-dessus du rez-de-chaussée, plus des sous-sols. Il possède des éléments architecturaux typiques de l’époque haussmannienne, et notamment des toitures qui s’échelonnent sur plusieurs étages, avec des ouvertures caractéristiques type « œil de bœuf ».

Constats lors de la visite sur place

Le chantier de rénovation est impressionnant : l’échafaudage est si imposant qu’il comporte un ascenseur ! Damien Lévêque commence, comme souvent, par se rendre au niveau de la charpente. Celle-ci est difficile d’accès, mais il parvient à en contrôler partiellement l’état, et en plusieurs points. C’est une charpente en résineux, qui ne laisse entrevoir aucun désordre spécifique : sur les endroits visibles et accessibles, aucune trace d’attaque n’est constatée ; aucune fuite, aucune trace d’humidité récente.

Ensuite, notre expert bois fait le tour du 7ème étage, l’étage le plus élevé. Il y vérifie chacune des menuiseries. Les différentes structures composant les chiens assis portent des marques d’infiltrations plus ou moins récentes. À plusieurs emplacements, il constate la présence de pourriture cubique et fibreuse.

Malgré la présence de cette pourriture, plusieurs vérifications montrent l’absence d’humidité dans les bois contrôlés ce jour-là, ce qui est plutôt de bonne augure. En revanche, au niveau d’un chevron, Damien Lévêque note la présence de traces d’insectes à larves xylophages : il réalise un prélèvement, afin de le faire analyser dans un laboratoire agréé.

Notre expert bois passe ensuite sur la toiture et vérifie les chiens assis depuis l’extérieur. De nombreuses traces de vieillissement des bois sont constatées, pouvant impliquer de possibles pénétrations d’eau à l’intérieur de l’édifice. Il relève également un délitement important de la protection sur l’ensemble des bois extérieurs, ce qui peut favoriser l’apparition, à courte ou moyenne échéance, d’insectes ou de champignons lignivores.

Aux 6ème et 5ème niveaux, un sondage systématique des bois visibles et accessibles est effectué. Aucun désordre n’est à noter, ni dans la charpente du 6ème, ni dans les bois de structure des étages.

Recommandations suite à l’expertise bois

Lors de cette expertise, malgré un stade avancé des travaux de rénovation limitant l’accès à certaines zones, l’ensemble des bois visibles ce jour-là a été contrôlé. À l’issue de cette visite, notre expert bois recommande un traitement de la charpente contre les insectes à larves xylophages. Ce traitement devra comporter plusieurs étapes :

  • Un sondage mécanique de la totalité des bois,
  • Un buchage des zones infestées afin de retirer un maximum de vermoulure,
  • Un brossage et dépoussiérage des galeries apparentes et de l’ensemble de la surface des bois,
  • Le traitement des bois par injection et application de surface, avec un produit certifié de préférence, ou sous avis technique.

Une attention particulière devra être apportée sur le traitement par injection des zones d’ancrage et de tous les bois en contact avec la maçonnerie. Enfin, il pourra être demandé à l’entreprise de traitement de signaler toutes pièces défectueuses ou affaiblies afin qu’elles soient renforcées ou changées par un homme de l’art. Faire intervenir une entreprise de traitement sous label CTB A+ ou équivalent, serait une garantie supplémentaire de la bonne mise en œuvre du traitement.

En effet, au 7ème étage, le prélèvement analysé en laboratoire confirme bien la présence de dégradations par des larves xylophages du coléoptère de type Anobium punctatum ou « petite Vrillette ». Cet insecte, qui affectionne les environnements plutôt frais et humides, est redouté pour ses larves qui mangent le bois (et les livres anciens !). Il s’agira de faire intervenir un professionnel pour leur éradication, selon le référentiel QUALIBAT 1522 ou CTBA+.

S’agissant des menuiseries du 7ème étage, il semble important de changer et de renforcer ces structures porteuses, en s’appuyant sur le DTU adéquat. Une attention particulière devra être portée sur la gestion des infiltrations, et de l’étanchéité des bavettes d’appuis.

Dans cet immeuble, pas de termites ! Mais parfois, les expertises bois sur les immeubles anciens amènent à en trouver. Lire aussi l’article : « EXPERTISE TERMITES ET PARASITES DU BOIS D’UN VIEIL IMMEUBLE ».

Vous avez besoin de l’intervention d’un expert bois qualifié et indépendant ? Prenez contact avec Damien Lévêque.

PARTAGER CETTE PUBLICATION

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin