Expertise technique d'une terrasse bois sur le Bassin d'Arcachon
DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

DAMIEN LEVEQUE EXPERT BOIS

Expertise technique d’une terrasse bois sur le Bassin d’Arcachon

Notre expert bois Damien Lévêque a récemment été sollicité sur le Bassin d’Arcachon, pour réaliser l’expertise technique d’une terrasse bois qui montrait des signes de pourrissement. 

Sommaire :

Contexte relatif au problème de pourrissement de la terrasse bois

Visite sur place de la terrasse bois, analyse des matériaux utilisés et de sa conception

Synthèse et conclusions des causes de pourrissement de la terrasse bois

Contexte relatif au problème de pourrissement de la terrasse bois

Notre expert bois s’est rendu sur le Bassin d’Arcachon pour visiter une terrasse bois, située autour d’une belle maison à proximité du littoral et réalisée il y a seulement 6 ans. Ses propriétaires ont fait appel à lui après avoir constaté que de la pourriture s’installait sur leur terrasse, et compris que des champignons avaient sans doute commencé à s’y développer. 

Les propriétaires ont fait venir en amont de l’intervention de Damien Lévêque les entreprises qui ont réalisé l’aménagement extérieur : paysagiste et menuisier, mais ceux-ci ont simplement rejeté toute implication dans ce problème. Le paysagiste avait notamment réalisé une retenue de terre soutenue par un muret en chêne, au pied duquel se trouve la terrasse installée par le menuisier. 

L’hypothèse première des propriétaires était que le bois pouvait ne pas avoir été traité correctement : ou bien qu’il n’avait pas reçu de produit de traitement, ou bien qu’il en avait reçu en quantité insuffisante. Mais Damien Lévêque a rapidement écarté cette hypothèse grâce à sa visite sur place.

Visite sur place de la terrasse bois, analyse des matériaux utilisés et de sa conception

Damien Lévêque se rend sur place et s’attèle à l’analyse des matériaux utilisés pour réaliser la terrasse bois. Il se rend compte que les sections de bois utilisées ne correspondent pas tout à fait à ce qui a été facturé. Mais la différence reste minime et n’est pas la cause du mauvais état de la terrasse bois. Les essences de bois sont les bonnes et le traitement du bois ne semble pas en cause.

La terrasse est très jolie dans son dessin, elle a été pensée pour que son rendu esthétique soit bon : rien ne dépasse. Mais toute parfaite qu’elle soit extérieurement, elle n’a pas été conçue correctement. Le taux d’humidité du bois de la terrasse atteint 20 à 40%, ce qui est bien supérieur aux données habituelles.

La structure sur laquelle repose la terrasse bois n’est pas conforme au DTU relatif à la pose de terrasses, qui exige qu’une terrasse bénéficie d’une certaine surélévation afin de permettre une bonne ventilation. Normalement, le lambourdage doit être décollé de 10 cm par rapport au sol naturel. Une terrasse bois doit reposer sur des plots, eux-mêmes ancrés dans le sol naturel par un socle béton (voir schéma ci-dessous). 

Schéma extrait du guide de conception et de réalisation des terrasses en bois, Version 3. © FCBA, ATB, 2012

Or ici, les lames de terrasse reposent sur des parpaings retournés. Le solivage de la terrasse ne surélève pas suffisamment les lames de bois, l’humidité reste enfermée sous la terrasse. Au-delà du non-respect du DTU, la mauvaise conception de cette terrasse entraîne un problème d’aération du bois, qui semble bien être la cause de la pourriture générée. 

À titre de comparaison, une seconde terrasse a été édifiée par le même prestataire sur pilotis : celle-ci ne montre aucune pourriture, elle n’a donc subi aucun excès d’humidité. En revanche, une troisième terrasse a été construite sur le même principe de conception que la première et risque fort de développer le même problème d’humidité à moyen terme.

Synthèse et conclusions des causes de pourrissement de la terrasse bois

Si la solidité de la structure n’est pas réellement moindre (bien qu’un parpaing, dont la structure est alvéolaire, ne soit pas destiné à servir de plot), le problème ici est que le parpaing repose directement sur la terre, ce qui a pour effet d’augmenter le taux d’humidité des lames en bois qui se trouvent juste au-dessus.  

Par ailleurs, le paysagiste aurait dû incorporer un film d’étanchéité entre la terre et son muret afin d’éviter que de la terre ne glisse sous la terrasse, ce qui a pour effet de renforcer l’humidité présente sous les lames. Ainsi, la responsabilité est partagée entre le paysagiste et le menuisier ; mais la part la plus importante revient tout de même au menuisier, qui a créé une terrasse sans respecter les normes de pose, laquelle s’avère trop étanche pour qu’elle respire. Ce défaut de pose semble bien être la cause principale du problème de pourrissement du bois de la terrasse.

Une bonne nouvelle néanmoins : les prélèvements de bois envoyés par Damien Lévêque à son laboratoire partenaire confirment qu’aucun champignon très destructeur à court terme (mérule) ni insecte ravageur (termite) n’est présent. Ces parasites auraient encore accéléré la détérioration de la terrasse bois. Les galeries repérées par Damien Lévêque appartiennent bien à des fourmis et non à des insectes à larves xylophages. 

Vous avez besoin de l’intervention d’un expert bois qualifié et indépendant ? Prenez contact avec Damien Lévêque.

PARTAGER CETTE PUBLICATION

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin